L'envers du décor - site des membres de l'opposition - Montesquieu des Albères

Page d'accueil - L'envers du décor

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

ACTUALITES



Communiqué de la goutte d'eau




______________________________
Communiqué de l'AMIC



______________________________

Pour votre soirée de vendredi, venez nombreux, entrée gratuite, spectacle garanti   !



En prévision sur la commune:



- L'association L'envers du décor et le Team Axurit préparent la première édition de la Course de caisse à savon à Montesquieu. Téléchargeable ici, le dossier d'organisation, à diffuser pour attirer le plus grand nombre de participants et de sponsors.





Anticor




La préfecture



La mairie

La course de caisse
à savon



Billets d'humeur



La chronique de Josée



Les énigmes de Serge



Les news de Michelle Vardon


Le blog


Le bureau
Une permanence répondra
à vos messages
ici


Plan du site
Webmaster CDF - PN
copyrighted
l'envers du décor - 2016


___________________________________
Communiqué de l'ADSE monsieur Pascal Bobillot:
Pour une autre information sur le compteur Linky, autre que celle publiée sur le site de la Mairie de Montesquieu-des-Albères.
Pascal Bobillot, président de l'ADSE:



___________________________________
Communiqué de l'AMIC :

 
______________________________

Communiqué de l'ADSE :

Info urgente à diffuser le plus largement possible

Présentation du « collectif de citoyens communicants 66 »(contre les compteurs linky ) à la presse : Vendredi 11 Mars 2016 à partir de 17H30 devant la gare de Ille/Têt (en cas d'intempéries on pourra se mettre à l'intérieur)
Soyez nombreux à nous rejoindre, n'oublions pas que nous sommes des citoyens ,nous avons notre mot à dire !!!
Merci
Annick Hugon (pour le collectif)



____________________________________________________________________________________

L'association la goutte d'eau communique :

____________________________________________________________________________________


Candide 2016
Candide et le budget communal de Montesquieu-des-Albères pour l’année 2016.
  Le budget communal a été présenté en séance publique ce mercredi 24 février ; elle s’est tenue dans les locaux du bâtiment de la nouvelle mairie. La quasi-totalité des membres du conseil municipal était présente.
  Moi, Candide,  j’ y étais…
  Je me suis étonné,e…  de la disposition des conseillers municipaux assis autour d’une table disposée « en fer à cheval » face à un grand écran et tournant le dos à un public étonnamment peu nombreux.
  Les délibérations se sont succédées rapidement, ponctuées des « qui est contre ? qui s’abstient ?  adopté à la majorité ! » et « ouïr» les succinctes explications  données par madame le maire, le maire-adjoint au patrimoine et le maire-adjoint aux finances et aux travaux.
   J’oubliais le cocorico d’auto-satisfaction émis par cette personne quant à la gestion des affaires communales (à savoir que cette dernière a été notée d’un 8 sur 20 à l’argus des maires ; pas de quoi se pavaner, car à quand le 6 sur 20, voici peut être pourquoi ?).
  Moi Candide,  je m’interroge…
Oui, voici pourquoi, ceci tout simplement.
  « bien que souffrant d’une aversion des chiffres, j’ai constaté,e… que le budget primitif 2016 qui nous a été présenté au titre du « budget de fonctionnement – dépenses »,
au compte dépenses 67 charges exceptionnelles  est inscrite la somme 25 500 €
au compte dépenses 022 dépenses imprévues de fonctionnement  est inscrite la somme 55 000 €
ces montants cumulés pour 80 500 € représentent  + de 10% des dépenses réelles du budget primitif de fonctionnement total ???
qui s’élève à 854 587 € .
 Le maire-adjoint aux finances et aux travaux lors de la présentation de ces comptes a tout simplement et très succinctement dit que ces dépenses  étaient inscrites au budget, car en cours d’année, il y avait toujours des frais que l’on ne maitrisait pas parlant du compte 022 à 55000 € ??? monsieur de La palisse en aurait dit autant …
  « Imprévu, exceptionnel », sont ils des qualificatifs acceptables pour une saine gestion ???
  Ces comptes peuvent ils être utilisés pour des montants aussi élevés ???
  Ces comptes ne doivent ils pas être détaillés ???
  La réglementation en matière de comptabilité publique autorise t elle cela ???


  Pour vous faire une opinion plus précise, je vous invite à tapoter sur le clavier de votre ordi et à aller sur les différents budgets communaux qui viendront à l’écran et vous découvrirez que dans notre « strate communale » » et même au-delàs nous sommes particulièrement bien placés pour user de l’imprévu, de l’exceptionnel…
  Electeurs de Montesquieu-des-Albères, je vous en laisse juges. N’oubliez pas qu’il s’agit de l’argent de vos impôts.
  Mais il est vrais qu’à Montesquieu, rien n’ait fait comme ailleurs et l’on vous dira aussi que le présent budget n’est qu’un « prévisionnel ».
  Candide ose espérer que les conseillers d’opposition ne manqueront pas de transmettre une réclamation à la préfecture de tutelle (comme l’année dernière lors du vote du budget  2015 et celle-ci avait été suivie d’effet par cette autorité) afin de faire ressortir l’insincérité du budget qui a été voté par les conseillers de la majorité municipale (conseillers municipaux qui par ailleurs sont en place depuis 8 années pour 7 d’entre eux et malgré leur expérience ne posent en séance publique aucune question).
  Candidement votre…………….
  

__________________________________________________________________


Décidemment Montesquieu reste un village pittoresque.


Avec un score de 8/20 à l'argus des mairies l'équipe de la majorité municipale se juge très bonne et s'enfonce encore un peu plus dans le ridicule en disant qu'elle va viser l'excellence

un 10/20 l'année prochaine sans doute, on a l'excellence que l'on peut.


Le village voisin Villelongue-dels-Monts a obtenu un 19/20 à l'argus des mairies, quel est l'adjectif qui peut qualifier un tel score "génial, excellent " mais non l'équipe en place est tout simplement honnête, intelligente et de surcroit modeste.


Pour preuve ce n'est pas le maire de Villelongue dels Monts qui s'est cru obligé au tout début de 1er mandat de faire un discours devant les élèves en s'auto- proclamant je cite " le personnage le plus important de la commune"


Conseil aux électeurs de l'actuelle majorité, n'allez surtout pas vous promener dans le village voisin doté de commerces (restaurants-bar-pizzeria-commerces) cabinet médical etc, la différence est tellement flagrante avec Montesquieu que cela risquerait de vous ouvrir les yeux.


La preuve ici:
http://www.contribuables.org/argus-des-communes/?p=page-2&code-postal=66740&commune=66115

Et ce n'est pas nous qui le disons....

NINON.
__________________________________________________________________

Communiqué de monsieur
de la Chapelle


                           
LES PIEDS DANS LE PLAT.

                       Vœux. Site de la mairie.     Vœux.
     
     Durant le mois de janvier, nous avons entendu, vu et lu les vœux de nos élus du mille feuilles administratif et politique de la Présidence de la République à notre Municipalité. Vœux répétitifs et promesses sans doute non tenues.
    
     Comme d'habitude, Mme le maire a fait de la provocation en parlant de la gestion de la commune et de la Montesquivaine qui ose consulter les comptes auprès du trésorier du Boulou. Pourquoi la trésorerie et non la mairie, croyez-vous vraiment que Mme le maire, l’adjoint aux       finances et le secrétaire général vous fourniraient tous les documents demandés ?
     Cette provocation a déclenché une réponse cinglante de Mme Tubiana habitante et contribuable de Montesquieu qui use de son droit à prendre connaissance de la gestion de la commune (reconnu par la loi) Cette réponse est très grave pour Mme le maire, il y est signalé des anomalies et des irrégularités qui seraient des «abus de biens publics»          
     Je ne comprends pas l’attitude passive de certains adjoints et conseillers municipaux (je ne parle pas des bouche-trous et des béni-oui-oui) ou peut-être ne sont-ils pas au courant.
Pouvons-nous croire « au déjà nous étions très bons mais là nous devenons excellents »  

    Site de la Mairie.  

    - Lundi 8 février des habitants du village ont appris que Biure avait organisé la veille 7 février, le carnaval annuel avec l' arrosada et se sont étonnés de ne pas avoir été prévenus.
     L'  adjointe qui s’occupe du site a fait paraître, cette information le vendredi 5 février dans la dernière rubrique d’une liste de 15 sur le côté gauche de la page d’accueil intitulée Jumelage. Tout le monde ne va pas chaque jour éplucher toutes les rubriques. Sur la page d’accueil la rubrique Flash Info sert à indiquer les renseignements, les urgences,  les alertes météo, les décès, les informations des associations et même les manifestations des villages voisins etc.    
      N’aurait-il pas été judicieux pour nos amis de Biure, de publier cette information sur Flash Info en mentionnant voir le détail sur Jumelage (détail qui était le copier /coller de l’affichette avec une traduction très succincte ).
     Que fait l’adjointe en charge du jumelage ?
     
    - Courant Janvier 2016, la mairie a fait paraître la mise à jour du trombinoscope des membres l’équipe municipale avec leur photos, les trois conseillers de l’opposition ont fait valoir leur droit à l'image, surprise : la photo de Sébastien Leida est apparue 4 fois, une fois sur son nom et trois fois sur les noms des conseillers de cette opposition.
      Cela a fait sourire certaines personnes, mais certainement pas les trois personnes concernées et bien d’autres. L’affichage n’est apparu que 24 heures. (Encore heureux)
      Où se trouve l’excellence ?

      Pouvez-vous accorder, à Mme le Maire qui  vous demande qu’une chose : votre confiance ???
     
      En résumé l’excellence de la gestion communale actuellement c’est quoi ?
      L’amateurisme (après 8 ans de règne), l’impréparation des projets, l’incapacité à gérer ou tout simplement l’incompétence.




                                                         Michel de la Chapelle

                                                                                                  15/02/2016
__________________________________________________________________



Chère  Montesquivaine  Cher Montesquivain

      Chère  Montesquivaine,  Cher Montesquivain,

                 L’Année  2016  bissextile et olympique est arrivée.

                  L’Association “L’Envers du décor“ souhaite très chaleureusement et  très sincèrement à chacune et à chacun une année douce, en bonne santé, pleine de joie et de grands bonheurs, mais aussi de plus petits bonheurs, ceux du quotidien.

                   Notre association qui a pour but en autres activités, le développement de projets d’intérêt communal, défense des intérêts collectifs, étude et mise en œuvre de tout projet visant à promouvoir l’image de Montesquieu-des-Albères, participation à l’amélioration du cadre de vie du village, etc. formule également le vœu  que notre village retrouve un commencement  d’âme et d’identité.
Un village n’est pas simplement une juxtaposition de lotissements. La direction d’une commune ne se résume pas non plus à une bonne (ou supposée bonne) gestion financière. Si tel était le cas il suffirait de nommer  des experts comptables à la tête des municipalités.
                      
L’âme  d’un village doit être insufflée  tout d’abord par la municipalité qui doit avoir le souci du bien-être de tous ses habitants, de toutes les générations, âme amplifiée par le tissu associatif chargé de lier les habitants afin de les rendre plus solidaires et ainsi tendre à  “un bien vivre ensemble“.

                      Ce village situé dans un écran de verdure magnifique, paisible, fier de son Patrimoine et de son histoire, devrait permettre à ses habitants de s’y sentir heureux,  conscients  d’appartenir à une véritable communauté conviviale et autant que possible solidaire.

                       Il n’est trop tard pour agir, aussi pour finir, nous citerons un proverbe chinois :

“Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui. “


Pour « l’Envers du décor »

Le président, Cyrille de Foucher

___________________________________

Communiqué de madame Tubiana, trésorière de l'association, ancienne fonctionnaire du trésor public  

CONTROLE des COMPTES des COMMUNES
Le contrôle du citoyen sur l’action des élus locaux est une composante essentielle de la vie démocratique locale.
La loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 reconnait à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quel que soient leur forme ou leur support.
Ce droit à l’information et à la communication de documents budgétaires est affirmé par la loi du 6 février 1992 comme un principe essentiel de la démocratie locale. Si le citoyen se voit refuser l’accès à ces documents il peut saisir la commission d’accès aux documents administratifs (CADA) créée en 1978 pour assurer la bonne application du droit d’accès.
Le droit d’accès aux documents administratifs est renforcé depuis  la décision du Conseil d’Etat du 29 avril 2002 qui en fait une des garanties fondamentales pour l’exercice des libertés publiques au sens de l’article 34 de la Constitution.
  ***************************************************************************
C’est pour remplir mon rôle de citoyenne que j’ai demandé à regarder une petite partie des comptes de la commune et, afin d’être certaine de la véracité de ces comptes, j’en ai fait la demande, comme la loi m’y autorise, non pas à la mairie mais  à la trésorerie du Boulou qui a répondu à ma demande sans aucune difficulté.
L’envoi de deux courriers à la trésorerie, en une année, ne me semble pas être du harcèlement et je conseille à la mairesse de regarder la définition du mot harcèlement sur le dictionnaire.
Bien que la mairesse ait dit, lors de ses vœux et en mon absence, que les comptes de la commune étaient exemplaires j’ai trouvé des anomalies. Ces irrégularités ont donné lieu à l’envoi d’un dossier  , au nom de l’association  L’envers du décor, à deux services publics. Ces dossiers ont été réceptionnés par la Préfecture des Pyrénées Orientales et la Chambre des comptes de Toulouse qui décideront, dans les mois à venir,  de la suite à donner.
Même si certaines anomalies portent sur des sommes peu importantes  il s’agit malgré tout d’un abus de biens publics et si  cette vérification des comptes de la commune apporte davantage de contrôles de la part des élus responsables des finances je m’en réjouis, c’est un point positif qu’il faut souligner et la mairesse aurait du s’en féliciter au lieu de voir, dans ce contrôle légal, une action négative.
Il ne faut pas oublier que nos  impôts sont destinés au bien de la collectivité c'est-à-dire de tous.
Pour conclure je dirai que c’est désolant de constater que les élus  montesquivains, dont le premier magistrat de la commune, méconnaissent les droits des citoyens tout comme ils méconnaissent la démocratie participative  puisque depuis mars 2013 la mairesse n’a jamais donné la parole aux citoyens après chaque conseil municipal.

                                                                                                                                                                                                                                                               
13/01/2016   Josée Tubiana
___________________________________


Communiqué de madame Maryanick Hoffmann


KUHNEL étant de consonnance allemande j’ai voulu vérifier l’authenticité de cette réservation . J’ai donc appelé cette dame le 11 JUILLET en me présentant. Elle m’a reçu courtoisement et m’a fait remarquer que j’aurais pu avoir ce renseignement en m’adressant à Mme LE MAIRE, je lui ai répondu que je n’entretenais pas de bonnes relations avec Mme LE MAIRE depuis l’antenne.
(Je lui est expliqué notre combat contre SFR)
Elle m’a répondu qu’elle non plus n’aimait pas les antennes.
Puis elle m’a dit qu’elle avait choisi MONTESQUIEU et non ST ANDRE car à ST ANDRE il n’y aurait pas la fibre optique. Ayant une propriété à ST ANDRE je lui ai dit que les impôts et taxes sont inférieurs à ST ANDRE qu’à MONTESQUIEU. VILLE où il y a toutes les commodités (magasin médecin etc..)
Elle m’a assuré qu’en SUISSE c’est important et que cela ne la gênerait pas de payer jusqu’à 5000 €
En bavardant je lui ai demandé comment elle avait trouvé cet achat de lotissement, elle m’a répondu par internet, puis j’ai rajouté par l’agence LAFORET ? elle m’a répondu non
Elle m’a aussi demandé si je connaissais une personne de MONTESQUIEU nommée…..je lui ai répondu non
D’après la description ne connaissant pas les n° de lot je lui ai fait remarquer qu’en face de l’église elle ne serait pas dérangée par les voisins, elle m’a répondu qu’elle les entendrais jouer aux osselets.
Elle m’a parlé du futur commerce, je lui ai dit que nous en avions un que Mme le maire l’a laissé fermé.
La conversation a duré 9 minutes et je lui ai dit que MONTESQUIEU était un beau village
En aucun cas je n’ai parlé des voitures brûlées , ambiance du village.
Je voulais juste vérifier la vente de cette parcelle. Ventes qu’un élu m’avait annoncé fin de l’ETE 2014 et que l’on ne voyait rien venir.
Je n’ai pas écrit de lettre anonyme à Mme KUHNEL.
J’ai proposé au gendarme un spécimen de mon écriture ainsi que mes empreintes
Je trouve triste à MONTESQUIEU que l’on vous accuse avant de vous entendre.


maryanick hoffmann

___________________________________


___________________________________



Communiqué de monsieur André Llurba, président de l'Amic


"    D’autres voix pour l’avenir de Montesquieu

A l’occasion de la matinée d’accueil des nouveaux arrivants, les associations de Montesquieu ont été invitées par la mairie à venir se présenter. Ainsi nous voilà réunis salle jean thubert, comme toutes les associations présentes, j’ai présenté l’ AMIC :
le but, défendre les intérêts collectifs, l’environnement et le cadre de vie des habitants à travers ses actions, manifestations et l’édition de son journal. Les activités : manifestations culturelles, fête du terroir pour promouvoir les produits issus directement du producteur.
Jusque là tout va bien, mais lorsqu’on chatouille un peu trop près certains élus cela provoque des réactions. En invitant les associations, la municipalité ne s’attendait pas à ce que certaines d’entre elles dénonceraient l’attitude où les projets dont elle est responsable et remette en cause sa manière de gérer. Ainsi on a pu entendre l’ADSE qui rappelle la lutte contre l’implantation d’une antenne relais, et de dénoncer le comportement des élus. On a pu entendre l’ENVERS DU DECOR qui rappelle la justesse de l’élection de la municipalité actuelle (3 voix) et de préciser que les élus d’opposition seront attentifs aux divers projets présentés par les élus de la majorité. On a pu entendre AMIC insister sur la nécessité de redynamiser le village pour sauver entre autre notre bien le plus précieux « notre école » car c’est notre avenir à tous. Il faut absolument que le projet LOTISSEMENT LE COULOMER arrive à terme à condition que le but initial soit respecté, à savoir : accueillir les jeunes ménages en priorité. Madame Le Maire répond qu’elle ne peut pas faire de discrimination, la loi ne lui permet pas, autrement dit, les couples sans enfant et d’un certain âge pourront y accéder. Pourtant, pour imposer l’implantation de l’antenne, Mme le Maire, ne s’est pas posé de question par rapport à la règlementation, il ne peut pas y avoir 2 poids 2  mesures.
Lorsqu’il s’agit de l’avenir de notre commune, de l’école on ne se réfugie pas derrière de tels prétextes. En tant que Premier magistrat il vous appartient de prendre des décisions de telle sorte que le projet initial LOTISSEMENT LE COULOMER soit respecté. Je rappelle que dans d’autres communes, des mairies ont pris de semblables décisions et ne sont pas pour autant poursuivies. ALORS COURAGE ET VOLONTE.
Je suis également intervenu sur la réalisation de la nouvelle mairie sans concertation avec la population, car c’est bien nous qui payons les impôts ! Quel avantage en tirera la population ? AMIC considère que c’est une lourde erreur, une dette financière très importante à rembourser sur 20 ans. Est-ce que cela améliorera   les conditions de vie des montesquivains ? Par contre AMIC a proposé que ce bâtiment reçoive un pôle santé, cela aurait été beaucoup plus efficace pour améliorer les conditions de vie des habitants. Montesquieu souffre d’un manque de service de santé, de proximité et de plus, le loyer permettrait de financer en partie la dette. Madame le Maire me dit, qu’elle y avait pensé, mais d’après une étude faite par la municipalité, Montesquieu n’attire pas les professionnels de santé. Décidément, nous n’avons pas du faire les mêmes études !
Monsieur le premier adjoint aux finances, sans doute énervé par les propos m’a entreprit pour me dire, je cite : «  on vous a demandé de présenter votre association, pas de faire de la politique », pauvre de moi, je ne savais pas qu’il était interdit à une association de dire ce qu’elle pense, de se  mettre en opposition sur un projet qui impacte la vie des montesquivains et de dénoncer une réalisation couteuse pour finalement avantager qui ? Cependant il apparaît une certitude : les citoyens et leurs descendants se souviendront pendant au moins 20 ans de cette nouvelle mairie décidée et réalisée par la municipalité, implantée comme un symbole au milieu de notre village.
AMIC est composée de personnes à sensibilité différente, ce qui nous unit c’est l’avenir de Montesquieu et son environnement. Quand nous dénonçons une initiative, un projet qui va à l’encontre des intérêts des habitants, nous faisons des propositions réfléchies et concrètes. Les élus ne sont pas des monarques, ils doivent le respect aux électeurs de tout bord, rendre compte de leurs projets aux administrés qui ont aussi leur point de vue à donner. A chaque décision qui impacte l’ensemble de la commune, les élus doivent organiser une réunion publique de telle sorte que les personnes puissent discuter, échanger leur avis, faire que s’implique les citoyens.
AMIC souhaite une bonne année à tous les lecteurs et forme un vœu : que tous ceux qui veulent un autre MONTESQUIEU (et ils sont nombreux), puissent s’unir afin de créer un élan de solidarité pour que la commune soit gérée autrement."

5 -01-2016         André Llurba

___________________________________

Message de monsieur Pascal Bobillot, président de l'ADSE :

Amies et Amis,

Robin des Toits vous souhaite vous présente ses voeux les meilleurs pour 2016, et vous propose d'adresser vos voeux à nos dirigeants en signant les 2 pétitions contre l'implantation du système LINKY/CPL :

http://www.mesopinions.com/petition/sante/retrait-installations-compteurlinky/17539

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/compteur-linky-sens-economique-eco-1084.html

Faites signer vos enfants, parents, grand-parents, familles, amis.
La santé de tous est concernée.

En cadeau, ci-joint un tract à distribuer.

Bien sincèrement.


ROBIN DES TOITS
Correspondance : 33 rue d'Amsterdam 75008 Paris
Tél. : 33 1 47 00 96 33

Permanences téléphoniques de Marc CENDRIER :
- le matin entre 8h00 et 9h00 (sauf samedi et dimanche matin)
- le soir entre 21h00 et 22h00
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org

4-01-2016

___________________________________



Bonne et heureuse année 2016 à tous, une bonne santé, de l'amour, de beaux projets...


Tout le bureau de l'envers du décor vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui débute.

___________________________________

Trivial Pursuit Montesquieu 2015:
Les gagnants du concours

Catégorie adultes :
monsieur et madame Camps avec 35 points
Catégorie enfants : Eva, Ninon, Arthur, Jason, Jules, Alexane   et siméon avec 29 points.

Téléchargez ici les questions des deux catégories
                      enfant      adulte

Un grand merci à tous les participants et à toute l'équipe organisatrice, specials thanks to Josée et Yvette.


___________________________________

vidéo du conseil Municipal du 16 décembre 2015 ici :


l'ordre du jour           le compte rendu de la séance précédente

___________________________________

Chapeau, les artistes !

Comme de coutume à Montesquieu des Albères, le dernier week end du mois de novembre a été consacré à la fête patronale du village.
Comme chaque année, diverses animations se sont succédées : rifle des écoles, cross, concert, jeu du patrimoine, thé dansant, concours de pétanque etc... car à Montesquieu, les années se suivent et se ressemblent.
Nous ne reviendrons pas sur ces animations de qualité mises en place par les bénévoles des associations montesquivaines (que nous remercions vivement) car la correspondante du journal l'Indépendant, qui remplit aussi le rôle de correspondante de la mairie, les relatera en long, en large et en photos...toutes...sauf une : le concert.

Hé oui, malheureusement pour les bénévoles de l' association organisatrice de ce fameux concert dansant, il avait le tort d'être organisé par des proches de l'opposition municipale. De ce fait, aucune photo n'a été prise par la correspondante locale absente ainsi que par les adjoints divers et variés qui s'occupent des associations (oui mais pas toutes...), qui s'occupent des fêtes et cérémonies (oui mais pas toutes...) ou qui assurent la communication (oui mais pas de tous les événements...).

Pour tous les absents, nous allons donc vous relater cette magnifique soirée du 28 novembre 2015. En principe, au départ, l'animation devait être assurée sur la scéne par le talentueux groupe musical Grovin.
En réalité, ce sont les élus de majorité municipale qui ont assuré l'ambiance et l'animation dans la salle. En effet, nous avons tout d'abord assisté à une impressionnante altercation entre une adjointe et son compagnon, qui s'est poursuivie dans les rues du village sous la houlette de Mme Le Maire et d'un conseiller de la majorité. Nous n'avons plus revu cette adjointe depuis ces événements. Nous allons finir par penser que le poste de 4éme adjoint porte malheur à Montesquieu.

Ensuite tout au long de la soirée, nous avons pu assister à des va et vient permanents des élus de la majorité entre la salle et la rue.
Enfin pour clore cette belle soirée, il a été expressement demandé aux membres de l'envers du décor, de ne pas relater ces événements.

Aprés la voiture volontairement incendiée et les divers actes de vandalisme sur de nombreux véhicules des membres de notre association, les vestes et les cordes pendues devant les maisons des membres de l'opposition, les agressions verbales et physiques dont a été l'objet, le président de l'envers du décor lors de la fête de la Saint Jean et cette nouvelle soirée animée, nous concluons qu'il devient dangereux de fréquenter les soirées de Montesquieu des Albères.

A part ça, le groupe musical était excellent.
______________________

Un long fleuve tranquille...

Décidemment il n'y a plus de doute, à Montesquieu des Albères, les relations avec la mairie et plus précisemment avec Mme la mairesse, sont un long fleuve tranquille...

Pour preuve, cet échange de courrier entre une administrée et Mme la mairesse :




_______________________

Le billet d'humeur de Denise

Je trouve extrêmement triste toute cette jeunesse décimée uniquement parce qu'elle passait un bon et joyeux moment

J'ai été très émue par tous les hommages rendus

J'envoie toute ma sympathie aux familles

Mon pays a été à nouveau maltraité

En JANVIER aucune réaction de la part de nos élus

En NOVEMBRE aucune réaction de la part de nos élus

Pas de minute de silence

Je suis allée à la mairie de Argelès pour participer à la minute de silence

Quelle tristesse pour mon village qui en son représentant ne participe, n'organise rien et surtout semble oublier de ressentir de l'émoi

Je trouve qu'il aurait été tout à fait bien venu de participer au respect de tous ceux qui y ont laissé leur vie ou sont blessés, en réunissant notre village

Paris leurs semblent peut-être loin mais c'est à 1 h 30  en avion aujourd'hui, c'est juste à côté de chez nous

J'aimerai que mon village s'ouvre sur la vie, sur le monde extérieur, au lieu de se replier sur lui-mêmert de vivre dans l'isolement

comme si tout ces évènements ne le concernait pas

Juste une Montesquivaine triste et déçue

Denise

______________________________________________

Avis aux amateurs de flore et de faune montesquivaine

A Montesquieu il y a une "coucou" volatile rare en nos contrées, et de plus elle est suisse, oui,oui et fidèle à sa réputation elle va se nicher dans un lieu qui ne lui appartient pas,

lequel? la parcelle n° 8 (celle des poubelles):

- le terrain ne lui appartient toujours pas, elle doit attendre de toucher une prime de son employeur pour payer sa parcelle, le crédit n'existe sans doute pas en Suisse.

Pour rappel le salaire débutant de base en Suisse 2000 euros et ensuite il peut atteindre 12000 euros par mois pour les cadres.

Dans les pyrénées orientales le salaire de base 1353 euros et ensuite il peut atteindre  3295 euros pour les cadres.

Malgré ce net avantage notre coucou suisse ne peut pas faire comme un simple catalan d'abord payer sa parcelle et ensuite construire dessus.

Mais au fait avec quel argent la coucou commence les travaux sur la parcelle?

Force est de constater que la coucou suisse est parvenue à faire passer la majorité municipale pour une pomme celle de Guillaume Tell sans doute

______________________________________________

L'avenue de la mer s'habille en noir...


Il se passe vraiment de drôles de choses à Montesquieu ...

Suite à l'arrêté municipal  n° : 48-215

dont voici un extrait :

"Commune de Montesquieu-des-Albères

ARRETE DU MAIRE

N° 48/2015

OBJET : Permission de voirie.

Mise en sécurité de l'Avenue de la Mer  ...."

"...CONSIDERANT qu'il incombe au Maire dans le cadre de son pouvoir de police de veiller à l'intérêt de l'ordre public et à la sécurité des usagers de la vie publique. ..."

Au mois d'août dernier, l 'avenue de la mer a été dotée d'un marquage blanc, peint au sol, totalement incompréhensible pour la plupart des automobilistes qui empruntaient cette route.
En plus, l'avenue de la mer, qui ne demandait rien à personne, s'est trouvée affublée de 2 pistes cyclables (une de chaque côté. Quand on aime, on ne compte pas) alors qu'il existe une voie verte qui longe cette avenue.

D'après l'arrêté de notre maire, ce marquage avait pour but la mise en sécurité de l'avenue de la mer. Cet arrêté était consultable sur le site de la mairie mais aujourd'hui, il a mystérieusement disparu du site mairie. Allez savoir pourquoi !

Nous vous laissons juger du bien-fondé et de l'aspect sécuritaire de ces travaux mais nous posons la question : Combien ces travaux ont ils coûté à la collectivité (donc à nous tous) ?





Il faut noter que ce marquage, pour le moins original, mais néanmoins coûteux,
ne concernait que la commune de Montesquieu des Albères.
En effet, dés que l'on franchissait la frontière avec Villelongue dels Monts, le marquage devenait normal.
Conclusion : Montesquieu et Villelongue n'ont visiblement pas la même notion de la sécurité routière.

Puis, tout à coup, en septembre donc un mois plus tard, à 6 h du matin ( il nous semble bien qu'il existe une législation qui interdit de faire des travaux à proximité des habitations avant une certaine heure, à vérifier...) donc dés potron minet, dans un vacarme assourdissant, la rue a été entièrement repeinte en noir. Allez savoir pourquoi ce qui était dangereux en août, ne l'est plus en septembre.

Ces nouveaux travaux sont peut-être dus au courrier adressé au Comité Départemental de prévention de la sécurité routière par l'un des membres de l'Envers du décor, habitant du quartier Les Agouillous.

Nous reposons à nouveau la même question :
Combien ces nouveaux travaux ont-ils coûté à la collectivité ?

et une autre question :

Pourquoi faut-il un arrêté pour peindre en blanc et il n'en faut pas pour peindre en noir ?
Bizarre non ?

Alors voilà, le diable s'habillait en Prada et l'avenue de la mer s'habille en noir :





Faire et défaire
Ainsi va la vie à Montesquieu des Albères.
Vous avez reçu vos taxes foncières aujourd'huin elles serviront en partie à payer cela.

___________________________________________


La VERITE si JE MENS


Intéressée comme d'autres montesquivaines par les "vierges noires" (les vierges de toutes couleurs se faisant rares sous nos latitudes) je me suis rendue à la conférence figurant sur le site de la mairie, arrivées sur place nous avons appris que la conférence était privée et que notre présence n'était pas désirée, suite à cela je fus convoquée en mairie pour avoir osé me rendre à cette conférence.

Maintenant j'ai été convoquée à la gendarmerie afin de m'expliquer sur la teneur d'une conversation privée que j'ai eue avec une interlocutrice suisse concernant l'achat d'une parcelle au Couloumer.
Le gendarme un peu embarrassé (je rappelle que nous sommes en alerte vigie pirate) me questionna  ensuite sur l'envoi d'une lettre anonyme à mon interlocutrice suisse, je lui fit remarquer que si j'avais décliné mon identité au téléphone, je ne voyais pas l'intérêt d'envoyer une lettre anonyme dont la lecture faite au conseil municipal ne fait état d'aucun scoop, d'aucune menace, elle se contente d'égrener la triste actualité de notre village.

La première convocation fait sourire, il n'y a qu'à Montesquieu où il faut aller en mairie pour s'expliquer sur l'intérêt que l'on porte à la culture, partout ailleurs cela paraît normal et dire que le patronyme de notre village évoque le philosophe des lumières

En ce qui concerne la 2ème convocation je me contenterai de citer Coluche, Les suisses se lèvent tôt, mais se réveillent tard.


Maryanick HOFFMANN

_______________________________________________

LES PIEDS DANS LE PLAT

Provocations et Tromperies.



   
J' espère que vous avez bien profité d'un mois d' août passé et réussi en famille ou avec des     amis.                                                                                      

La rentrée est arrivée.

    
    Gouvernance de la majorité de notre municipalité après un an et demi du début
    de ce 2ème mandat ?

   
Provocations :

Au lendemain du 2ème tour des élections municipales très litigieuses, Mr C. de Foucher a passé un communiqué, disant qu'il ne déposait pas de recours pour ramener l'apaisement et le calme dans le village.

Réponse de Mme le Maire : interview donnée 2 jours plus à L'Indépendant avec un placard  comme titre " C'EST PAS VOLE C'EST GAGNE ", une provocation qui a déclenché le recours au tribunal administratif.                                            

         
    Nouvelle provocation, de la part d' une conseillère bouche trou sur Facebook, je
    cite «  50% des Montesquivains sont des cons » (avec le recul on peut maintenant
    inverser la citation de cette conseillère).  
    
    Je ne reviendrai pas sur les provocations de l' adjointe à la communication envers
    le Bar de la Fontaine (obligeant Mme le Maire à la virer, l' affaire prenant de trop
    grosses proportions).
    
    Cerise sur le gâteau, la réunion du conseil municipal du 29 juillet 2015, une
    vingtaine de chaises occupées pour la plupart par l'équipe rapprochée du maire,
    laissant une partie du public debout, l' arrivée de Mr 297(pancarte sur la poitrine)
    lamentable provocation (personnellement j' avais des doutes concernant cette
    affaire de procuration mais par cette action il démontre bien qu' il y a eu tricherie).
    
    Je reviens sur ces messieurs qui se disent intelligents, qui ont fait des études et  
    ont sans doute reçu une très bonne éducation, réussi leur vie professionnelle mais
    dédaignent leurs prochains par le mépris, les insultes et les agressions verbales
    (sortie de la réunion de ce conseil municipal).
    Lors du prochain conseil n'oubliez surtout pas vos chaises...
 
  
 Tromperies :
    
    Je ne donnerais que celles concernant le lotissement, dire qu' il y aura bientôt des
    commerces dans le village (le Bistrot de Pays vient de fermer), dire que la fibre
    optique est imminente ( orange n' a pas l' intention dans l 'immédiat de l' installer),
    pour appâter les futurs acheteurs des parcelles, c'est vraiment une arnaque.
   
                                                   
                                                       
 Jumelage.
    
    
    Je voudrais revenir sur la « Festa Major » de Biure d' Emporda joli petit village
    jumelé avec Montesquieu . Depuis le jumelage en 2012 nous savons ainsi que la
    municipalité également que la fête de Biure a lieu le 1er week-end d' août. Le
    programme a été déposé par Mr A. Valet le mardi 28 juillet mais n' a pas été publié
    sur le site de la mairie. La seule raison, est que la mairie organisait à la même date
    une manifestation et n' a pas donné de choix à la population.
    
    Comme habituellement nous avons été chaleureusement accueilli, mais les     
    Biurencs étaient un peu déçus par le petit nombre de participants de Montesquieu     
    et ont constaté l' absence d' officiels de la municipalité, pas de maire, pas    
    d' adjoint et en particulier celui en charge du jumelage et bien sûr pas de
    conseiller. On ne peut pas être à la parade travesti en soldat ( c'était du grand
    guignol et quel hommage rendu aux combattants qui ne sont pas rentrés et aux
    survivants de la libération...) et à la Festa de Biure d' Emporda en même temps.                           
    
  
    Après la décision du Conseil d' état ( je ne ferait aucun commentaire sur une
    décision de justice), Mme le Maire vous avez déclaré que vous aviez été légitimée,   
    alors que le conseil n' a confirmé que les résultats moins la voix de Mr 297.
    
            
En fait vous avez été élue mais très très mal élue.
     


                                                        
  Michel de la Chapelle.
  




                                                                                                        01/09/2015



__________________________________________________________________________________________________

Film du Conseil municipal du 29 juillet 2015

Vous pouvez visionner ce conseil municipal en cliquant sur le lien suivant :
Conseil

_______________________________________________________________________________

A la demande d'un de nos lecteurs, nous publions ce texte qui avait déjà paru sur le blog des zygomatiques. Malheureusement, ce texte est toujours d'actualité :


Monsieur Galy doit se retourner dans sa tombe. Moi une fille du village qui ai dû m’en expatrier car je n’ai pas eu le moyen d’acheter sur la commune, je me sens terriblement triste de voir ce que devient ma commune. Oui je peux dire ma commune car mes grands-parents et arrières grands-parents y sont enterrés ainsi que mes oncles tantes, cousins etc…et une partie de ma famille y réside encore. Je me souviens de monsieur Galy, maire de Montesquieu pendant plus de 40 ans.
Lorsque j’étais petite fille c’est toujours avec respect et gentillesse que cet homme s’adressait à ses administrés. S’il a été maire pendant aussi longtemps c’est surtout parce qu’il a été d’une intégrité exemplaire. Parce qu’il a su faire grandir son village dans l’intérêt de tous. Parce qu’il n’était pas maire pour avoir le pouvoir ou le salaire.  Montesquieu a perdu son âme.  Tout y devient pourri par les mensonges, les cachoteries, l’hypocrisie, l’envie, la concupiscence, la bêtise, la soif de pouvoir, et le reste.
Quand je pense que Nathalie la seule fille du pays au conseil municipal, a été éjectée du conseil juste parce qu’elle disait ce qu’elle pensait (alors même que cela me paraissait juste !),  je me dis que ces gens qui ne sont pas issus de Montesquieu  et qui disent aimer ce village, pardon on doit dire cette ville maintenant, veulent faire de Montesquieu autre chose que ce qu’il est.
Comment a-t-on pu laisser disparaitre tous les commerces ? Comment peut-on transformer les meilleures terres cultivables en lotissements ? L’argent encore l’argent toujours l’argent !
L’humain semble être à Montesquieu en partie le pire de l’être humain. Le meilleur est étouffé, muselé. Il serait temps que l’humain se mette à penser à l’intérêt de tous et non au sien propre, il serait temps aussi que tout le monde soit écouté dans le respect et non en cherchant un moyen de faire taire. Je rêve que les habitants de Montesquieu redeviennent des gens sensés, respectueux, solidaires, sincères et généreux. Que la parole redevienne vraie, que les discussions soient franches et constructives, que les avis différents puissent s’unir et devenir forts.  Habitants de Montesquieu, ouvrez les yeux, tout le monde à la responsabilité de dire ou de faire des choses pour que les choses changent.
"Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l'ancien obsolète."


______________________________________________

Conseil Municipal du 29/07/2015
Nouveau témoignage


Il y a quelques années la semaine du Roussillon après enquête titrait "Montesquieu le village où les riches se cachent.

Aujourd'hui pas besoin pour la semaine du Roussillon de faire une enquête, il suffit d'assister au conseil municipal non pas pour trouver des riches loin s'en faut, mais pour y trouver  des mufles

(changement d"époque) et en quantité, jugez par vous mêmes : aucun individu de sexe masculin je n'ose employer le terme "homme" parce que cela laisserait supposer un certain altruisme dans le comportement, aucun individu ne s'est levé pour laisser sa place à une octogénaire.

Pour la petite histoire de quoi se plaint on aujourd'hui dans notre société? du manque de civisme, du manque d'éducation, du manque de savoir vivre etc... Montesquieu pourrait servir de sujet d'étude ici il y a cumul.

Le conseil municipal fut mouvementé comme il se doit à Montesquieu depuis quelques temps.

Le clou du spectacle, la lecture par le maire adjoint fort énervé d'"une lettre anonyme au contenu fort banal, on y fait état entre autre du plan du lotissement le Couloumer de la salle des fêtes, de la voiture incendiée, de la fermeture du seul commerce de Montesquieu rien de sulfureux toutes ces infos se trouvent soit sur le site de la mairie soit dans la presse locale.

L'équipe a fait sous-entendre qu'elle connaissait l'auteur de cette lettre anonyme, comme quoi rien ne résiste à leur perspicacité " Madame IRMA" cesser de hanter les couloirs de la mairie svp.

J'allais oublié le coup de téléphone reçu par une candidate acheteuse de nationalité suisse qui relate les mêmes infos que celles reprises ci-dessus, sauf qu'ici on connaît l'heure précise du coup de fil, la ponctualité suisse n'est pas un vain mot.

Je termine en pensant à deux adages qui devrait donner à réflechir à l'équipe en place.

Gardez moi de mes amis,mes ennemis je m'en charge

On n'est jamais trahi que par les siens.

MYLA.
______________________________________________


29 juillet 2015

Le 29 juillet 2015 restera dans la mémoire des Montesquivains. Ce jour là, notre commune a perdu deux personnalités qui représentaient la mémoire et l'identité de Montesquieu :

Raymonde et Guy
appréciés et aimés de tous

Ce jour là, un conseil municipal était programmé.
Il aurait pu être annulé par respect pour Montesquieu endeuillé. Il n'en a rien été.
Le conseil municipal a eu lieu. Non seulement il a eu lieu mais un habitant, bien connu de tous, a cru bon de faire le guignol en venant "déguisé" lors de la séance de ce conseil. Cela au mépris du chagrin et du deuil qui touchait l'ensemble des Montesquivains.

L'envers du décor présente toutes ses plus sincères condoléances aux familles de Raymonde et Guy et regrette infiniment l'attitude grotesque de cet habitant qui a fait le guignol lors de ce conseil, apportant ainsi la honte sur Montesquieu.

______________________________________________

MON RESSENTI PERSONNEL
DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTESQUIEU-DES-ALBÈRES DU MERCREDI 29 JUILLET 2015.


Le conseil ayant été filmé et mis en ligne sur Youtube par Monsieur Cyrille de Foucher, conseiller municipal, je n’aborderai pas le côté administratif de ce conseil, ni les petites phrases assassines et moqueries diverses adressées par les élus majoritaires à l’intention du seul élu d’opposition en séance, Madame Nathalie Pujol ayant dû se faire excuser suite à un décès proche dans sa famille, puisque vous pouvez les entendre directement dans l’enregistrement.

Juste notez que pour le point n° 6 de l’ordre du jour :
Débat sur le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) : Le maire, bien qu’ayant précisé qu’il « s’agissait d’un débat que par conséquent qu’il n’y aurait pas à délibérer en conseil municipal, donc pas de vote », ne donna pas la parole au public.

Ce fût donc un débat sans débat.

J’évoque seulement ici l’ambiance de la salle.
Seulement vingt sièges avaient été mis à la disposition du public. Aussi de nombreuses personnes, principalement des retraitées étaient debout. Pour ce qui me concerne, également retraitée, ne pouvant rester debout une heure et demie, je me suis assise parterre au milieu de la salle du conseil entre le public et les élus. Cette situation m’a permis d’apprécier et de constater :
– La serviabilité et l’accueil des membres du personnel communal présents dans la salle dont le secrétaire général Monsieur Montor,
– La prévenance des élus, dont le maire et ses adjoints,
– La galanterie et la bonne éducation des « hommes…. » assis du public, notamment messieurs Schneider, Brossier.

A la sortie du conseil, sur le pas de la mairie, j’ai été personnellement agressée verbalement et insultée en public devant témoins par Madame Colette Lesot, conjointe d’un élu de l’équipe majoritaire, alors que je n’ai pas prononcé une seule parole et n’ai effectué aucune action. Je vais d’ailleurs dans la journée porter plainte pour insultes en public contre elle.

Elle s’en est prise ensuite à un témoin choqué par un tel comportement.

Mes impôts servent aussi à rémunérer, indemniser ces personnes et à payer les chaises communales.
Michelle Vardon, électrice à Montesquieu-des-Albères.


___________________________

FRANCHISE, HÔNNETETE, LOYAUTE



Ce superbe slogan électoral doit certainement vous rappeler quelque chose  ou ...quelqu’un.

Pour illustrer ces trois belles qualités morales, choisissons un exemple : le coût de la  nouvelle  mairie

Entre les chiffres annoncés souvent différents:

Dernière estimation : 59O OOO euros, cf : dernier bulletin municipal et les travaux et  aménagements annexes (aménagement de la place de la nouvelle mairie, face à  la salle polyvalente cout de 160 000 à  200 000 euros, transformation de l’ancienne  mairie en classes et quelques autres détails onéreux dont nous ne connaissons pas le cout), il y a de quoi rester perplexe.

Ne comptez pas sur la franchise, l’honnêteté, la loyauté proverbiales de l’équipe municipale pour vous éclairer.

Cher lecteur le coût réel de la nouvelle mairie vous ne le saurez  jamais.

Mais après tout qu’importe  le coût , lorsque vous passez devant ce bâtiment tricolore (tant qu’ a faire  un  peu de bleu aurait été  de bon gout – voir gendarmerie de TORREILLES ) qui porte le mot de fraternité particulièrement bien adapté à notre village vous êtes fiers.

- Vous êtes fiers d’aller à contre courant de l’histoire; à savoir le dépérissement des pouvoirs des maires des petites communes , vis à vis d’autres institutions et notamment  la communauté de communes.

-Vous êtes fiers de penser que vos enfants vont  bientôt apprendre et  jouer dans une école agrandie, NECESSITE ABSOLUE, suite à la diminution  des élèveset donc à  la réduction du nombre de classes.

-Vous êtes fiers de léguer à vos enfants  et petits enfants  et autres retraités qui viendront peut être  s’ installer  sur  la commune.... au COULOUMER ?
une  jolie petite dette qui obèrera pour un bon bout de temps les capacités d’ investissement de la commune

-Vous êtes fiers de penser que vos édiles ont dépensé tant d’argent dans un bâtiment où ils auront de beaux bureaux , vous qui ne venez que quelques fois dans l’année dans cet édifice ( prépondérance d’ INTERNETdans la vie courante et le domaine administratif ), édifice qui vous sera  certainement plus utile qu’un pôle santé , un commerce de proximité , un local des associations ou autres.

Hormis quelques incidents mineurs ( voitures brûlées , pneus crevés , roues dévissées , menaces, insultes, guerre de voisinage,) dont un incident perpétré sous l’oeil  goguenard de certains que vous reconnaîtrez, vite étouffés par la municipalité, vous êtes fiers  de vivre ici , dans cette ambiance sereine et conviviale.

Pour ceux qui seraient un peu moins fiers de cette splendide mairie , gardez à l’esprit que les erreurs, même les plus vaniteuses peuvent être corrigées à plus ou moins longue échéance.

A notre tour, contre vents et marées ( serions nous devenus une commune littorale? ) nous ferons entendre un autre son de cloche que le tintement émollient et doucereux  de la municipalité.

_____________________________________

Conseil municipal du 29 juillet 2015

L'accueil

Nous vous transmettons ci-dessous le ressenti d'un Montesquivain
qui s'est rendu au Conseil Municipal du 29/07/2015

Bonjour,

Je voudrais rapporter le fait suivant :

Pour la réunion du conseil municipal du 29 juillet 2015, je me suis présenté dans la salle du conseil à 19H.

La salle était occupée en grande partie par le conseil municipal en vue d'une projection.

Le public, quelques personnes assises sur des chaises, voir à terre, debout pour d'autres, se tenait au fond de la salle.

Madame le Maire a tout d'abord annoncé le décès de Monsieur Codinach, a ouvert la séance puis l'appel des présents.

En observant le public, des nouveaux venus, ma place inconfortable au fond de la salle, j'ai estimé que cet accueil était inadmissible pour une réunion avec débat et suis parti discrètement.

Pourtant, je m'étais intéressé au projet d'aménagement et de développement durables (PADD).

Cordialement

____________________________________________

LES PIEDS DANS LE PLAT

                     
Trahison et Liberté de parole.


Madame le Maire ne communique plus beaucoup, sauf par l' intermédiaire de bulletins municipaux  d' information (2 en 15 jours et en version luxueuse sur papier glacé) pour démontrer
ses vérités.

Mais elle refuse de  publier le texte de l' opposition pour « une tirade de médisances, de calomnies et contre-vérités ».

A la lecture de ce texte je ne vois pas pourquoi sont employés ces qualificatifs.

Il en est de même avec les réunions publiques du conseil municipal où l' on ne
donne plus la parole (il est vrai que ce n'est pas une obligation, les prédécesseurs l'ont toujours donnée).
Ces refus  permettent à Mme le Maire de ne pas répondre aux questions posées qui                            
pourraient être gênantes...

         Contradiction constatée :  
 « Libre expression et censure »

J' ai été pendant 5 ans un supporter de Mme le Maire (ce que j' assume entièrement)                                                         
mais avec le recul j' ai découvert que j' avais fait l' autruche la tête dans le sable.
En juillet 2013, lors d' une réunion du petit comité pour préparer les élections il
m' été demandé de prendre position, sur un embryon de liste, sans connaître la
profession de foi et les listes concurrentes 9 mois avant l' échéance, j' ai refusé bien
sur (je n'ai plus été invité à ce comité mais c' est de bonne guerre).

 Suite à cette rupture, des personnes de l' entourage de Mme le Maire m'ont traitées
 de « traître » et encore récemment courant juillet, certaines se disent mes amis.
 Est-ce trahir que de changer d' opinion, de ne plus soutenir la gestion et la politique
 municipale, de se poser des questions ? Si oui alors, la majorité des Montequivaines
 et Montesquivains sont des traîtres.

 Lors de la campagne électorale de mars 2014, j' ai assuré Mme le maire de ne pas
 intervenir dans les réunions publiques et c'est ce j' ai fait. Après l' élection litigieuse
 et le recours de la liste « un Avenir pour Montesquieu » j' ai décidé de prolonger
 ma non-intervention jusqu' à la décision du Conseil d' Etat.
 La décision a été prise, je reprends donc
ma Liberté de parole.

 Je voudrais remercier «  L' Envers du Décor », Cyrille de Foucher et Nathalie Pujol
 qui m' accueillent sur le site, pour me permettre d' exprimer mes réflexions
 personnelles, de poser des questions  embarrassantes qui n' obtiendrons pas de
 réponse sans doute, mais qui aurons le mérite d' avoir été posées pour le débat.

 Je vous souhaite à tous, un bon mois d' août avec vos familles et amis. A la rentrée.

                                                                Michel de la Chapelle.       
                                                                                                                 25/07/2015.

____________________________________________________________

ENIGME 21

Les pierres noires de Montesquieu

Pour en savoir plus sur cette mystérieuse énigme,
cliquez sur le lien ci-dessus

____________________________________________________________

Le canal de l'ASA des Albères et l'aqueduc.

Si cela ne vous dit rien, cliquez sur le lien ci dessous et vous saurez tout concernant ces ouvrages.
C'est la solution de l'énigme 20.
Bonne lecture !

Aqueduc


_____________________________________________________________________

Conseil municipal du 30 juin 2015


Ce mardi 30 juin avait lieu le troisième conseil municipal de l'année.

Vous pourrez en trouver la vidéo en cliquant sur le lien ci dessous:
https://youtu.be/g43VXgYIJes

En résumé, pour ceux qui n'ont pas le temps de regarder les 39 minutes de séance, notre équipe majoritaire nous a validé les derniers emprunts contractés auprès de la banque postale pour un montant de 450 000 euro et du coup rembourse un emprunt plus ancien de 170 000 €.  Procédé déguisé par notre adjoint aux finances et secrétaire de mairie qui ressemble fort à un concepte bien connu appelé cavalerie bancaire.

Nous avons réitéré la délibération numéro 3 du conseil du mois de mars puisque, comme nous l'avions soulevé lors de cette assemblée, il est illégal de voter en même temps un emprunt et un budget qui tient déjà compte de cet emprunt. Même si monsieur le secretaire de mairie et madame le maire ne trouvait pas anormal ce fonctionnement, à la demande du sous-préfet, nous avons donc séparé ces deux opérations pour attendre que l'emprunt soit accepté pour ensuite l'inscrire au budget.
Ce type de pratique est malheureusement courant à Montesquieu, vous verrez dans le film que monsieur Laguere et madame Pons ont beaucoup de mal à accepter que nous contrôlions la légalité de leurs actes.

Monsieur l'adjoint aux finances et aux travaux nous annonce la vente d'une première parcelle au lotissement du Couloumer, ce sera une veuve habitant en Suisse qui après avoir signé un acte de réservation, devrait, normalement, venir s'installer dans notre beau village.
Après consultation de cet acte, nous nous sommes rendu compte qu'il n'était pas daté! Donc pas valide! Il y a sûrement une raison à ce qu'il ne soit pas daté mais là encore, il ne nous a été donné aucune explication. La seule information qui nous a été transmise, c'est que cette dame allait bénéficier de la remise primo accédant et payerai 48500 euro une parcelle qui était initialement à 60 000€
Une autre parcelle serait en cours de vente au trompette haute au prix de 120 000 euro pour une surface de 1504m², soit 79 € du m² seulement !

Ne serait-on pas en train de brader le patrimoine de la commune pour combler les énormes dettes et emprunts contractés ? Nous en avons bien peur...

Nous préférerions travailler sur des sujets plus constructifs au sein de cette équipe, mais comme nous sommes systématiquement mis à l'écart de toute réunion, nous ne pouvons que contrôler l'intérêt de leur projet pour la commune et la régularité de ceux-ci, à notre grand regret.

Nous restons à votre disposition pour tout type de renseignement concernant ce conseil et le fonctionnement de la commune.



_____________________________________________________________

La fête de la St Jean

Comme chaque année, l'association des parents d'élèves avait organisé la fête de la St Jean ainsi qu'unun repas d'une grande qualité.
Moment très sympathique et convivial qui a permis à tout le monde de passer une exellente soirée.
Cette année encore, le feu a fait brillé tous les petits yeux des enfants qui se sont fait une joie de sauter au dessus des braises une fois celui-ci proche de la fin.
Une balade dans le village a également permis à tous les participant de se préparer au bal qui a suivi.
Toutes nos félictations aux parents d'élèves organisateurs, aux membres du CCFF qui ont assuré la surveillance et l'extinction du feu et une mention spéciale pour toutes les mamans qui avaient préparé de succulentes salades.

                            

_____________________________________________________________

Concours appel à projet

C'est avec une grande joie que nous avons effectué la nomination du meilleur projet des enfants de 4 à 17 ans le vendredi 19 à la salle Jean Thubert.
Nous remercions l'ensemble des enfants qui ont fait preuve de beaucoup d'imagination pour cette première édition de ce concours.
Nous remercions également tous les parents et tous les adultes qui nous ont aidé à établir le classement du projet le plus original mais également le plus réalisable et dont la présentation était la plus soignée.
Voici le projet gagnant :

La remise des prix s'est déroulée en présence des membres de l'association de l'envers du décor qui a remis les prix suivants:
- pour la gagnante, Romane Lion, une carte cadeau d'une valeur de 150 euro valable dans plus de 500 magasins et sur des boutiques internet et une pochette cadeau.
- Pour la deuxième, Eva Bataille, un pass trois jours pour le festival des déferlantes cet été à Argeles sur mer et une pochette cadeau
- Pour le troisième, Jules de Foucher, une pochette cadeau avec différents lots.

La totalité des participants a été récompensée pour leurs efforts et leurs projets.

La remise des prix s'est terminée autour d'un gouter et d'un apéritif buffet très sympathique auquel tous les habitants présents ont pu échanger et faire un peu plus connaissance.

Les membres de l'association de l'envers du décor vont donc maintenant travailler sur ce premier projet pour le proposer à nos instances municipales, départementales et régionales et se battront pour essayer de le réaliser dans l'intérêt des jeunes de la commune mais aussi des plus âgés.

Rendez-vous donc maintenant l'année prochaine pour la prochaine édition de ce concours et encore merci à tous les participants et organisateurs.

Vous trouverez tous les projets présentés à ce concours en cliquant sur ce lien:


PROJETS 2015
_____________________________________________________________

Recto Verso

Version Mairie


Version Evelyne

Ne pas confondre politesse et accord avec la mairie. Lorsque Monsieur Montor, Madame Lanoy et Madame Lefebvre sont venus au bar pour récupérer les clés et faire l'inventaire, Madame Lefebvre avec son petit chapeau, son appareil et son bouquet de fleurs (peut être pour la naissance de ma petite fille, ou bien pour le contentement de mon départ ou bien pour me remercier d'avoir été si patiente avec les voisins), n'a pu s'empêcher de faire une photo. Comme tout le monde le sait, elle est à la botte de la mairie, donc cela faisait bien de mettre ça dans l'indépendant.
Je ne suis en aucun point dupe, je sais les manœuvres qui ont été faites dans mon dos et surement les accords sur les agissements de mes voisins.
Donc une fois pour toute, n'oubliez jamais que j'ai de la mémoire et de la rancune envers tout ce monde qui n'a eu de cesse d'alimenter la haine et d'en faire une affaire politique, sans voir le bien de ce lieu convivial pour les gens qui peuvent se déplacer ou qui ont des points d'attraction ailleurs, cela semble futile, mais pour les personnes à mobilité réduite ou pour des gens seuls qui avaient besoin de parler, d'avoir un endroit où se retrouver.
J'ai mal et j'ai honte d'habiter dans ce village qui a tout fait pour que le commerce ferme. Il suffisait de peu de chose : faire stopper la bêtise humaine de ces voisins, mais non on a préféré les charger de me harceler quotidiennement moi et mes clients.

C'est scandaleux, car tous les villages essaient de sauver leur commerce, ici on fait tout pour le réduire à la fermeture. Ne pas oublier que ce commerce a été ouvert avec l'aide de plusieurs subventions car il était le dernier et seul commerce.
Écrit par : Evelyne | 16/06/2015


_____________________________________________________________

Les folles nuits des Trompettes

Mardi 16 juin, le quartier des Trompettes a vibré au rythme des mélodies envoutantes et entrainantes d'un virtuose du violon. Tout l'auditoire est tombé sous le charme de l'archet de Marcos Vardan qui a donné un concert jusqu'au bout de la nuit.

Nous remercions beaucoup l'hotesse qui nous a accueilli dans son jardin où a eu lieu le concert ainsi que les petites mains qui ont contribué à la préparation du magnifique buffet.



_____________________________________________________________

La valse des prix
du lotissement communal Le Couloumer

Lors de la création du lotissement communal Le Couloumer, les prix des parcelles avaient été fixés ainsi et cela a été voté par le Conseil Municipal lors de sa séance du jeudi 26 juin 2014 :

Point n° 2 :
Fixation du prix de vente des parcelles du lotissement « Le Couloumer »

Monsieur Michel Laguerre, premier adjoint au maire, expose :

L’immeuble à vendre est un terrain communal situé au lieu dit Le Couloumer.

Il contient en totalité 5 566 m². Il a été divisé en 13 lots constructibles représentant 3 335 m²
détaillés ci-après :
- lot 1 : 251 m² mise à prix à 72 288 € TTC
- lot 2 : 346 m² mise à prix à 95 496 € TTC
- lot 3 : 321 m² mise à prix à 88 596 € TTC
- lot 4 : 275 m² mise à prix à 79 200 € TTC
- lot 5 : voirie
- lot 6 : 249 m² mise à prix à 71 712 € TTC
- lot 7 : 329 m² mise à prix à 90 804 € TTC
- lot 8 : 210 m² mise à prix à 60 480 € TTC
- lot 9 : 207 m² mise à prix à 59 616 € TTC
- lot 10 : 208 m² mise à prix à 59 904 € TTC
- lot 11 : 206 mise à prix 59 328 € TTC
- lot 12 : 206 m² mise à prix 59 328 € TTC
- lot 13 : 203 m² mise à prix 58 464 € TTC
- lot 14 : 324 m² mise à prix 89 424 € TTC

Huit mois plus tard, changement de prix voté lors de la séance du Conseil municipal du 21 février 2015.
Ces nouveaux prix étaient :

Point n° 1 : Modification du prix de vente des parcelles à vendre au lotissement
communal « Le Couloumer ».

Au vu de l’offre foncière des communes limitrophes, il est proposé au Conseil de réviser le
prix de vente des parcelles du lotissement communal « le Couloumer » comme suit :

- lot 1 : 251 m² mise à prix 62 750 € TTC soit 250€ le m².
- lot 2 : 346 m² mise à prix 83 040 € TTC soit 240€ le m².
- lot 3 : 321 m² mise à prix 77 040 € TTC soit 240€ le m².
- lot 4 : 275 m² mise à prix 68 750 € TTC soit 250€ le m².
- lot 6 : 249 m² mise à prix 62 250 € TTC soit 250€ le m².
- lot 7 : 329 m² mise à prix 78 960 € TTC soit 240€ le m².
- lot 8 : 210 m² mise à prix 52 500 € TTC soit 250€ le m².
- lot 9 : 207 m² mise à prix 51 750 € TTC soit 250€ le m².
- lot 10 : 208 m² mise à prix 52 000 € TTC soit 250€ le m².
- lot 11 : 206 m² mise à prix 51 500 € TTC soit 250€ le m².
- lot 12 : 206 m² mise à prix 51 500 € TTC soit 250€ le m².
- lot 13 : 203 m² mise à prix 50 750 € TTC soit 250€ le m².
- lot 14 : 300 m² mise à prix 72 000 € TTC soit 240€ le m².
Soit un total TTC de 814 790 €.

Notons que cela correspond à une baisse de 13 % par rapport au prix initial.

Quatre mois plus tard, nouvelle baisse des prix effectuée sans vote du Conseil Municipal :



Extrait du journal l'Indépendant du 02 juin 2015

                                          Par contre dans le même temps,

sur le site officiel de la Mairie, il est annoncé :

A VENDRE
TERRAINS


13 parcelles viabilisées sont proposées à la vente à partir de 203 m² / 59.000 €

Pour information, nous vous rappelons que dans son tract de campagne électorale, Mme Pons et ses colistiers annonçaient que le lotissement allait rapporter la fabuleuse somme de 1 100 000 €.

Vous pouvez maintenant faire la différence entre ce que ce lotissement va (peut être) rapporter en réalité à la commune et la somme annoncée pendant la campagne électorale.

Impressionnant non ?

_____________________________________________________________


   LES PIEDS DANS LE PLAT


    

Les promesses électorales et le Bistrot de Pays.


   
   En campagne électorale en Mars 2008, Mme Pons avait dans sa profession de foi, la
        création d'un Bistrot de Pays.
        Promesse tenue, fin de l'année 2011 ouverture de ce commerce par Michael et Christophe,
      ils ont fait comme ils ont pu, mais ils mirent la clef sous la porte fin mai 2013 avec
        quelques dettes après 20 mois d'exploitation. Expérience négative financièrement pour
        un commerçant.
        Il fallait essayer pour voir si cette opération était fiable.
       
        Mai 2013, à 10 mois des élections municipales, nouvelle promesse : la réouverture de ce
        commerce se fera avant fin 2013, appel à candidature...
        Lors de la réunion du  petit comité rue du Renard pour préparer les élections de mars 2014,
        fin juin début juillet 2013, Mme le Maire nous a déclaré qu'elle avait deux candidatures
        d' habitants de Montesquieu dont Mme Tardivel, mais a rajouté « je ne confierais pas
        l' exploitation à ces 2 personnes. Nous attendons d'autres candidatures ».

        Octobre 2013, à 2 mois de la fin de l'année pas de nouveau candidat. Pour respecter la
        promesse, Mme le Maire accepte la candidature de Mme Tardivel. Ouverture de ce commerce
        sous le nom de « Bar La Fontaine ». Tout commence très bien, avec semble-t' il l'appui de la  
        municipalité. Après les élections de mars 2014, changement de politique, il faut mettre des
        bâtons dans les roues et pour cela on trouve l' adjointe à la communication, nouvellement
        élue et voisine du bar. A partir de ce moment tout a basculé pour la nouvelle exploitante.
        Plaintes, gendarmes, douane, agressions verbales et physiques etc...            
       
        Personne ne peut croire qu' il s' agisse seulement d' une querelle de voisinage. Pas de
        médiation de Mme le Maire.
        
        Malgré son professionalisme,  l'organisation des animations, sa gentillesse Mme Tardivel
        a décidé d'arrêter le 31 mai 2015 ,20 mois après l' ouverture (comme les garçons).

        Souvenez-vous de la déclaration de l'adjoint aux finances en réunion publique du Conseil
        Municipal fin 2013 : « ce commerce n'est pas et ne sera pas rentable et n' ira pas loin ».

        Après l'expérience des garçons et la déclaration ci-dessus pourquoi l' avoir renouvelée.
        Pour grappiller quelques voix, qui se sont avérées nécessaire pour les élections municipales.

        En conclusion les Montesquivaines, les Montesquivains, les électeurs ont été trompés et
        Mme Tardivel dupée et piégée.

        
Je voudrais revenir sur les incidents très graves (incendie d'une voiture). Mme le Maire
        a la responsabilité de la sécurité de la population, mais à ce jour elle n'a pas communiqué
        sur cet incident.


      
Michel de la Chapelle.

_____________________________________________________________

Reportage FR3

Jeudi 04 juin 2015, FR3 a consacré une partie de son journal télévisé
à Montesquieu et à la fermeture de son unique commerce, l'épicerie-bar LA FONTAINE.

Vous pouvez revoir ce reportage à cette adresse :
http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_local_19_20_pays_catalan.html


_____________________________________________________________

Recours devant le Conseil d'Etat

Pour connaitre les vrais motifs du recours électoral, cliquez sur le lien suivant : RECOURS

Le recours en contentieux électoral est un outil que la Démocratie met à la disposition de tout citoyen français pour lui permettre de signaler les irrégularités relevées pendant les élections.

Chacun de nous peut utiliser ce droit.

Stigmatiser et critiquer sans arrêt l'utilisation de ce droit comme cela a été fait depuis les dernières élections municipales, n'est vraiment pas utile et ne sert qu'à monter les montesquivains les uns contre les autres. Chaque citoyen de notre pays a le droit d'avoir recours à la justice quand il estime que cela est nécessaire et d'utiliser pour cela, les outils mis à sa disposition par le législateur.

_____________________________________________________________

Je suis venue te dire que je m'en vais...

L'épicerie-bar-restaurant LA FONTAINE a fermé
définitivement ses portes Dimanche 31 mai 2015
dans la plus compléte indifférence de la Mairie.


Pour connaitre et comprendre les raisons de la fermeture définitive
de l'unique commerce de Montesquieu des Albères,
cliquez sur le lien suivant : ADIEU


_____________________________________________________________

A quoi pouvons nous croire ?

Dimanche 31 mai 2015,
la belle aventure d'Evelyne et du bar LA FONTAINE s'est arrêtée.

Pendant la campagne électorale des élections municipales 2014, les candidats des quatre listes présentes au 1er tour, nous ont tenu de beaux discours sur le commerce à Montesquieu.

Comment ces candidats ont mis en application leurs belles promesses
lorsque LA FONTAINE, unique commerce de la commune, a ouvert ses portes ?

En brillant par leur absence pour deux d'entre eux.

En effet, seuls Cyrille De Foucher et Serge Hermitte ont fréquenté et soutenu ce petit commerce.

Cherchez l'erreur !

Pour être crédibles, il ne suffit pas de faire de beaux discours et de belles promesses,
il faut aussi les mettre en application et donner l'exemple.

_____________________________________________________________

Le régne de la terreur

Samedi 30 mai 2015, Evelyne organisait la dernière soirée musicale
avant la fermeture définitive de l'épicerie-bar LA FONTAINE
qui aura lieu dimanche 31 mai, donc ce soir.



La soirée avait bien commencé. Une météo clémente et la bonne humeur étaient au rendez-vous. Le petit d'établissement et son beau jardin se sont vite remplis d'amis et de clients venu dire un dernier aurevoir à LA FONTAINE.
Cela aurait dû être un beau final accompagné du trio de mucisiens Les Zamis

Mais voila, la soirée s'esr vite transformée en cauchemar.
A 22h45, coup de téléphone de Mme Le Maire pour informer qu'une voiture stationnée sur le parking de la nouvelle mairie, était en feu
et qu'il s'agissait probablement de la voiture de l'un des clients d'Evelyne. C'était le cas.

Les pompiers et la gendarmerie du Boulou étaient sur place pour éteindre l'incendie et procéder aux premières constatations pendant que le mari de Mme Le Maire rigolait sur le trottoir.
Puis, la voiture a été emportée pour que la police criminelle prenne le relais
ainsi que les experts en incendiaires.




L'incendie de cette voiture s'ajoute à une liste déjà très longue d'actes malveillants dirigés exclusement contre l'équipe de Cyrille De Foucher et les personnes qui la soutiennent.

Voici la liste non exhaustive :

  • Veste et cordes accrochées devant le domicile de Cyrille et de ses colistiers

  • Pneux crevés

  • Chien abattu

  • Incendie de la voiture de Marianne

  • Dégradations diverses sur les voitures des uns et des autres

  • Incendie chez Nathalie

  • Încendie de la voiture de Serge

  • etc...


L'incendie de cette voiture aurait pu à lui seul suffire à transformer cette soirée en cauchemar mais cela ne s'est pas arrêté la. A Minuit 10, visite de la gendarmerie à LA FONTAINE suite à un appel pour tapage nocturne alors que la musique était stoppée depuis 23h45 (menace d'une amende de 1 500 €).
Puis à 1h30 quand Evelyne, Jeff et deux amies avaient enfin fini de tout ranger et qu'ils se dirigeaient vers leurs véhicules pour rentrer chez eux, ils ont été une nouvelle fois agressés verbalement per les voisins du bar et enfin, alors qu'ils arrivaient près de leurs voitures, le même voisin s'est précipité vers eux et leur a jetté plusieurs seaux d'eau à la figure.
Suite à tous ces événements, plusieurs plaintes ont été déposées et sont en cours.

Tout cela donne une image déplorable de notre commune et n'incitera certainement pas les gens à investir à Montesquieu, surtout à proximité d'un parking où les voitures prennent feu. Nous le rappelons encore une fois, tous ces actes sont dirigés exclusivement contre l'équipe de Cyrille De foucher et ses amis.

_____________________________________________________________

Pluie de projets !


Notre concours et appel à projet pour les jeunes montesquivains de 4 à 18 ans remporte un vif succès.
Le concours a débuté cette semaine et de nombreux projets nous sont déjà parvenus.
Nous sommes ravis par la créativité, la qualité et l'originalité des projets proposés.

L'enthousiasme des jeunes montesquivains fait vraiment plaisir à voir et donne confiance pour l'avenir de Montesquieu.

Voici les deux premiers projets reçus :


_____________________________________________________________

Une bouffée d'oxygène.

L'opposition disposera d'une "Tribune libre" dans les journaux municipaux des communes de 1 000 à 3 500 habitants

Le Sénat adopte un amendement écologiste qui permettrait à l'opposition de disposer d'une "Tribune libre" dans les journaux municipaux des communes de 1 000 à 3 500 habitants, principe de base démocratique uniquement accordé actuellement au-delà de 3 500.

Si les députés suivent, des milliers de communes découvriront enfin ce qu'est la démocratie locale en dehors de l'élection municipale tous les 6 ans !

Ce serait bien car ainsi les conseillers d'opposition n'auraient  plus à quémander pour pouvoir s'exprimer. Un grand pas vers la Démocratie locale !


_____________________________________________________________

Billet d'humeur n° : 11

Jumelage or not jumelage ?
(cliquer ci-dessus pour accéder au document)



_______________________________________________________________________________

Une note très interessante d'un de nos membres sur son départ de l'association du patrimoine, cliquez ici pour lire l'article en entier

_______________________________________________________________________________


Un peu d'humour avec les nouveaux locataires du lotissement communal désespérément vide de tout acheteur. Cliquez ici

_______________________________________________________________________________


Un peu de poesie de la part de notre ami Serge
cliquez ici

_______________________________________________________________________________



______________________________________________


Le film du conseil

Le dernier conseil municipal de Montesquieu des Albères, s'est déroulé jeudi 19 mars 2015.
Il a porté principalement sur le budget, un nouvel emprunt de 450 000 euro et le déclassement de voies du Conseil général vers la commune.

Les conseillers d'opposition ont filmé l'intégralité de ce conseil municipal. Tous les prochains conseils seront également filmés. A l'avenir, cela évitera peut-être les différences notables entre ce qui est réellement voté au conseil et ce qui est finalement inscrit dans les délibérations.

Lors des élections municipales, la liste "Un avenir pour Montesquieu" s'était engagée à mener une politique de transparence. Elle tient sa promesse en vous permettant de visualiser l'intégralité du conseil municipal. Pour voir le film, suivez ce lien
: http://youtu.be/SXfzJEZ6bzc

Attention le film dure 1h, le son n'est pas de très bonne qualité, il faut l'écouter en mettant le volume à fond ou l'écouter avec des écouteurs, ce sera mieux la prochaine fois.

Le point n° : 2 de ce conseil était : Affectation du résultat d'exploitation pour l'exercice 2014.

" Il est donc proposé au Conseil Municipal de reporter du compte administratif 2014 au compte 002 en recettes de fonctionnement sur le budget primitif 2015 la somme de 71 094.02 €"
(voir vidéo du conseil)

Pour mémoire, l'année dernière, le même point de l'ordre du jour donnait cela :

" Il est donc proposé au Conseil Municipal de reporter du compte administratif 2013 au compte 002 en recette de fonctionnement sur le budget primitif 2014 la somme de 320 437.81 € "
(voir délibération du 19 avril 2014)

Nous vous laissons seuls juges de la claque financière qu'à pris notre commune en 1 an.

Le point n° : 3 de ce conseil était : Souscription d'un prêt auprès de la Banque Postale pour financer les travaux de la nouvelle mairie.

Voici textuellement comment Mr Montor nous a présenté ce point de l'ordre du jour ;

" Il est rappelé au conseil que pour les besoins de financement des travaux de la nouvelle mairie, il est opportun de recourir à un emprunt de 450 000 € dans la mesure où cet investissement va concerner plusieurs générations de Montesquivains ".

Comme vous pourrez le voir sur la vidéo du conseil, Cyrille de Foucher a fait remarqué au conseil, qu'avant les anciens épargnaient pour laisser quelque chose à leurs enfants et que maintenant on leur laisse des dettes.
Les conseillers d'opposition ont donc voté contre ce point en disant "Merci pour nos enfants".
(voir vidéo du conseil).

Pour mémoire, la souscription d'un prêt court terme de 350 000 € a déjà été souscrit en janvier 2014 (pour financer la réalisation du lotissement communal).

En juste un peu plus d'un an, notre commune a donc souscrit pour 800 000 € d'emprunt.

Mr Laguerre, 1er adjoint et en adjoint en charge des finances de notre commune, n'est pas venu présenter son budget pour "raisons familiales". A la place de cela, il a fait lire une déclaration à Mr Montor avant le conseil.
Vous pouvez voir tout cela sur la vidéo du conseil.

Le point n° : 11 du conseil était le déclassement des voies de la RD618.
Ce point est très largement expliqué et détaillé dans un article ci-dessous

Nous vous souhaitons un bon visionnage du film du conseil.


_____________________________________________

Déclassement des voies latérales de la RD618

Le point n° 11 de l'ordre du jour du conseil municipal du 19 mars 2015 était :
Le déclassement des voies latérales de la RD618

Dis comme cela, ce point n° : 11 n'a l'air de rien. Il a même l'air inoffensif et pourtant il est lourd de conséquences financières, responsabilités et autres charges diverses pour notre commune.

cliquez sur le lien pour acceder au contenu complet

______________________________________________

Compte-rendu
du conseil municipal du jeudi 19 mars 2015
par Michelle Vardon, sécrétaire de l'Envers du décor

Pour accéder au compte-rendu, cliquez sur le lien ci-dessous :

COMPTE-RENDU

______________________________________________


Chronique d'une folie ordinaire

1) Dans la nuit qui a suivi le 2ème tour des élections municipales, plusieurs vestes, pull
et cordes (pour se pendre) ont été accrochés devant le domicile des candidats
de la liste " Un avenir pour Montesquieu ", liste conduite par Cyrille De foucher.
Suite à ces actes inqualifiables, un plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.



2) Il y a un mois, un conseiller de la majorité municipale est venu agresser
verbalement à son domicile, un conseiller de l'opposition. Il l'a ensuite menacé physiquement.


3) Aujourd'hui, nous recevons un nouveau témoignage d'une nouvelle agression de la part d'un conseiller municipal de la majorité envers un soutien de la liste "Un avenir pour Montesquieu ".

Voici le témoignage reçu aujourd'hui :


" Voilà une suite aux gestes d'un certain conseiller municipal.

Ce matin à 11 heures 15, j'étais stationnée vers l'abri bus en face de la pharmacie de Saint André, quand soudain on toque fortement à la vitre de mon véhicule.

J'entrebaille la vitre et je vois ce conseiller municipal qui m'interpelle sans amabilité et me dit de spécifier à Mme Pujol que dans les gestes que nous lui avons reproché, que c'était moi qui avais commencé.

Je l'ai naturellement traité de MENTEUR.

Mon mari sort en partie de la voiture et demande à ce conseiller de bien vouloir me laisser tranquille.

Celui-ci ce met alors à agonir mon mari en le traitant de malade, d'handicapé et en ajoutant qu'il cherchait à mourir mais qu'il ne le toucherait pas, ne voulant pas avoir à lui payer quoi que ce soit
en indemnités si nous allions en justice.   Dans cette altercation, il s'en  est  également pris à mes enfants   ? ? ? ? ? ? ?

Je suis alors sortie de mon véhicule en lui demandant de laisser mon mari en paix et qu'il veuille bien se retirer  de devant mon véhicule afin que je puisse partir.

Il me repondit alors qu'il resterait autant qu'il le voulait devant ma voiture, puis faisant un pas de coté enfin il me fit des MENACES en me disant que s'il me voyait à la mairie, il aurait certaines choses à me dire devant tout le monde.

Je suis très étonnée du comportement de  ce conseiller municipal qui représente les habitants de Montesquieu dans le village mais aussi à l'extérieur lors des diverses réunions. "

Sans commentaire.

______________________________________________

Compte rendu du conseil municipal
du samedi 21 février 2015

Une promesse, c’est comme un plat gratiné, chaud et savoureux à la minute où ça sort du four, froid et insipide une heure après.
Eric-Emmanuel Schmitt


Lors du conseil municipal du samedi 21 février 2015, deux points de l'ordre du jour ont plus particulèrement retenu notre attention.

Il s'agit tout d'abord du point n° 1 :
" Modification du prix de vente des parcelles à vendre au lotissement communal " Le Couloumer "

Les conseillers municipaux d'opposition ont voté contre ce point pour les raisons suivantes :

En réalité à travers ce point, la demande faite aux membres du conseil était de cautionner une opération conduisant à une importante perte financière pour notre commune.

En effet, lors de la campagne électorale de mars 2014, le prix de vente annoncé TTC des parcelles du lotissement était de 1 100 000 €. Prix annoncé par Mme Pons, tête de liste de " Notre parti, c’est Montesquieu " et maire en exercice, par la voix de Mr Laguerre, adjoint aux finances en exercice et colistier de Mme Pons.

Dix mois plus tard, lors du conseil du samedi 21 février 2015, il est demandé aux membres du conseil de ramener ce prix de vente TTC  à peine un peu plus de 800 000 €, soit une perte de 300 000 € par rapport à la promesse électorale faite en mars 2014.

Lors des élections municipales de mars 2014, les électeurs de Montesquieu des Albères ont donc voté sur la base d'une promesse d'un montant de 1 100 000 €, ce qui n'est plus du tout le cas aujourd'hui dans les faits.

A cause de la différence entre le montant annoncé en promesse électorale et la réalité des faits, dix mois plus tard, les conseillers d'opposition ont voté contre cette opération conduisant à une importante perte financière pour la commune.

Nous rappelons que la liste " Un avenir pour Montesquieu ", conduite par Mr de Foucher a perdu les élections de 3 voix sur 745 exprimées auprès du Tribunal Administratif de Montpellier et qu’un recours en conseil d’état à Paris est toujours en cours.

Nous avons demandé que la raison invoquée pour notre vote contre soit inscrite au procés verbal de la délibération de ce conseil.

Le deuxième point qui nous a interpellé et pour lequel les conseillers d'opposition ont aussi voté contre est le point n° 8 :
" Demande de subvention auprès de l'état au titre de la DETR 2015 "
(DETR : Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux)

Lors du conseil, Mr Laguerre, 1er adjoint en charge des finances de notre commune, nous a annoncé que cette demande de subvention était faite dans le but de réaliser une place devant la nouvelle mairie pour un montant de : 145 000 €.

Sachant que lors de la campagne électorale de mars 2014, le montant annoncé pour la construction de la nouvelle mairie était de 422 000 €. Prix annoncé par Mme Pons, tête de liste de " Notre parti, c’est Montesquieu " et maire en exercice, par la voix de Mr Laguerre, adjoint aux finances en exercice et colistier de Mme Pons.

Dix mois plus tard, il convient d'ajouter à ces 422 000 €, les frais engagés pour déplacer la ligne électrique qui génait les travaux de la nouvelle mairie ( travaux engagés quelques semaines aprés les élections) et maintenant les 145 000 € de la place de la nouvelle mairie. Par conséquent, le montant de la construction de la nouvelle mairie est maintenant bien supérieur à ce qui avait été annoncé lors de la campagne électorale de mars 2014.

Pour cette raison, les conseillers d'opposition ont voté contre.

Sans nul doute, les montesquivains, qui attendent que les routes, les égouts (question d'hygiène) etc... soient refaits et arrangés, apprécieront à leur juste valeur ce beau projet de place de la nouvelle mairie.

Suite à ce conseil municipal, notre association a reçu de nombreux témoignages et messages. Nous vous en transmettons quelques uns ci-dessous en préservant l'anonymat des personnes concernées afin qu'elles ne subissent pas de représailles (les conseillers d'opposition ainsi que plusieurs personnes ayant déjà été menacés à plusieurs réprises) :

Témoignage n° 1 :

Conseil municipal du 21/02/2014
Premier point abordé: revoir à la baisse le prix des terrains du lotissement du Couloumer.
Mr Laguerre explique fébrile que finalement la conjoncture est "difficile" et que les terrains ne se vendent pas (seulement un, peut-être deux), qu'il a été (et Archi Concept plus que lui !!!) un peu trop "optimiste". Il argumente que ce n'est pas de leur faute, à grands coups de tableaux comparatifs indigestes avec d'autres communes, en prenant des critères tout à fait au "hasard".
Mais il n'est nul besoin de perdre du temps maintenant à constater ce qui était déjà tellement évident il y a quelques mois et qui avait été démontré lors de différentes réunions publiques. Mais les autres listes n'étaient que des amateurs, n'est ce pas ? Et maintenant que fait-on? On demande conseil à l'opposition ? son abrobation ?
Les conseillers de l'opposition se sont clairement exprimés en votant : NON et en expliquant leur décision.
La gestion si parfaite et irréprochable a été le leitmotiv der la campagne de l'équipe en place qui a défendu bec et ongle ce projet de lotissement qui finalement ne couterait RIEN à la commune.
C'était un pari bien risqué que d'envisager un nouveau budget à l'équilibre sur des ventes "potentielles" de terrains !
Cependant beaucoup y ont cru mais malheureusement, en voulant baisser les prix, ce merveilleux équilibre est redoutablement mis en péril. Maintenant l'équipe en place nous dit: " Désolés, messieurs dames, nous nous sommes trompés, mais ce n'est pas si grave, vous serez là pour payer la facture ! "
Peut-être qu'une étude plus sérieuse de la viabilité du projet à l'époque aurait été la bienvenue....

Témoignage n° : 2

Je tiens à signaler à tous l'extrême politesse d'un conseiller municipal lors de la réunion de samedi matin.

Celui-ci s'est permis de montrer du doigt une personne de l'assistance  et de remuer trois de ses doigts pour lui intimer de se taire.

Heureusement que l'équipe municipale est là pour donner l'exemple aux habitants de Montesquieu

De plus nous avons appris qi'ils avaient décidé de faire une place devant la nouvelle mairie, coût supplémentaire: 145 000 € environ.

Ces travaux n'étaient pas prévus dans la projet initial.

De plus ils ont voté la baisse du prix des parcelles du lotissement du Coulomer.

De ce fait celui-ci n'est plus rentable il va manquer environs 300 000 €. A nous les impôts supplémentaires.

Mme Pons ce samedi a reconnu qu'une seule parcelle était vendue

______________________________________________


Balade


Dimanche 15 février 2015, l' association l'Envers du décor a organisé sa deuxième sortie
qui a eu lieu dans le cadre du jumelage de Montesquieu des Albères avec Biure d'Empordà.

Ainsi, plus d'une trentaine de membres de l'association accompagnés de leurs amis
ont pu participer à cette rencontre conviviale.


Pour lire la totalité de l'article et voir les photos de la sortie, cliquez sur ce lien


______________________________________________________



Représentation minimaliste

Montesquieu des Albères fait partie de la Communauté de Communes Albères-Côte Vermeille
2 conseillers nous représentent auprés de cette instance.

Notre commune est représentée par Mr Hervé Vignery lors des conseils communautaires.
Pour cette représentation, il perçoit une indemnité de 982 € par mois.

Les conseils communautaires sont publics,
aussi l'envers du décor assiste régulièrement à ces conseils
afin de suivre l'actualité de notre communauté de communes.

Le dernier conseil communautaire a eu lieu le vendredi 6 février à 18h30 à Argeles sur Mer.
Il a duré 2 heures. Durant, tout le conseil, la seule intervention de notre conseiller communautaire a été pour nous informer qu'il pratique l'Aquabike.

De nombreux projets ont été présentés. Aucun d'eux ne concerne notre commune.

Pour consulter l'ordre du jour de ce conseil, cliquez sur le lien suivant : ordre du jour


______________________________________________________

Bien peu de chose,

On est bien peu de chose
et mon amie la rose me l'a dit ce matin

Consommable, jetable, ce sont les mots d’ordre de nos sociétés d’obsolescence programmée,
qui concernent les choses, mais aussi, de plus en plus, les hommes.

Jean Sécondé nous a quitté par un beau matin de janvier 2014 à l'âge de 91 ans. Durant 7 ans, il a été le 1er adjoint de notre commune et il s'est investi sans compter auprès de nombreuses associations et pourtant son travail en faveur de la commune est bien mal récompensé. Il a été totalement oublié dans le dernier bulletin municipal (rubrique : Décés 2014).
Oui, vraiment on est bien peu de chose...

______________________________________________________

     C
arton plein !




Dimanche 8 février, le Bouling Club de Montesquieu avait organisé sa traditionnelle rifle.
Comme tous les ans, cette animation a connu un grand succés. La salle était pleine.
Nous avons tous passé un trés bon moment ensemble et
nous remercions beaucoup Yvette et son équipe de choc.



______________________________________________



N'hésitez pas à nous contacter pour toutes informations, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.


Modalités d'inscription et Bulletin d'adhésion  ici


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu